Sucre

Nouveau recul des cours

Les cotations mondiales du sucre sur les marchés à terme de New York et de Londres perdent de nouveau du terrain, passant même sous la barre des 600 dollars la tonne en clôture vendredi à la bourse londonienne. Le marasme économique actuel, lié à la crise de la zone euro et aux mauvais indicateurs financiers aux États-Unis et en Chine, ainsi que la surproduction de sucre attendue cette campagne sont à l’origine de la chute vertigineuse des cours depuis plusieurs mois.