OMC : certains membres appellent à une libéralisation des services agricoles

« La libéralisation des services liés à l’agriculture contribuerait à atténuer les problèmes sanitaires, économiques et sociaux découlant de la pandémie de Covid-19, notamment en réduisant les goulets d’étranglement dans les chaînes de valeur alimentaires et en renforçant la résilience des systèmes alimentaires dans le monde entier », soulignent l’Australie, le Canada, le Chili, la Nouvelle-Zélande et l’Uruguay dans une communication portant sur l’accès aux marchés des services agricoles.