Ovosexage : le français Tronico a besoin d’un nouveau soutien

13.11.2020 - 08:00
-
YG
-
Après une réorientation de ses priorités pour cause de Covid, l’électronicien français Tronico est prêt à relancer ses recherches sur le sexage in ovo… à condition de partager le fardeau avec l’État et d’autres entreprises.

Parmi les travaux en cours sur le sexage in ovo, ceux du français Tronico sont particulièrement attendus par la filière et les pouvoirs publics. Mais « nous n’irons pas tout seuls jusqu’au bout, car nous n’avons pas la possibilité d’autofinancer tout le projet », indique son p.-d.g. Patrick Collet dans un entretien à Agra Presse le 10 novembre. « Nous arrivons en fin de financement public, et nous ne pouvons pas remettre de l’argent sur le tapis », indique-t-il.