Peste porcine africaine : des clôtures à la frontière belge

Des avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), remis le 12 octobre au ministre de l’Agriculture, l’ont conduit à prendre deux décisions relatives à la peste porcine africaine (PPA) : l’installation de clôtures à la frontière belge et le retrait de 21 communes des Ardennes de la zone d’observation renforcée (ZOR).

« L’ANSES recommande l’installation de clôtures en zone frontalière. Les experts de l’ONCFS et ceux de la Fédération nationale de la chasse (FNC) ont élaboré des cahiers des charges faisant des propositions sur le tracé et sur les modalités pratiques d’installation des clôtures. Ils ont été remis hier à la Direction générale de l’alimentation », indique le ministère de l’Agriculture dans un communiqué du 13 octobre.