Plan de filière : la filière porc veut structurer une « nouvelle segmentation »

Face à la multiplication des démarches privées de segmentation (sans antibiotique, sans OGM…), l’interprofession porcine proposera des définitions collectives, afin de structurer une « nouvelle segmentation », située entre le standard et les labels. Ce plan de filière signe le retour annoncé de la Fict au sein de l’interprofession porcine. Un vote doit avoir lieu sur ce point le 9 janvier en comité directeur.

La proposition la plus marquante du plan de filière de l’Interprofession porcine (Inaporc), publiée le 19 décembre, est de structurer une « nouvelle segmentation » située entre le standard et les labels. Face à la multiplication des démarches privées (sans antibiotique, sans OGM…), l’interprofession veut proposer des définitions collectives, une « série de vade-mecum » qui puissent « servir de base » à ces démarches. « Il existe cinq définitions du sans antibiotique aujourd’hui », explique-t-on à Inaporc.

Mots-clés