Planification écologique : premiers éléments de méthode

Employée par Jean-Luc Mélenchon dès 2008 avant d’être reprise par Emmanuel Macron dans l’entre-deux-tours, la notion de planification écologique manquait encore d’une définition claire pour ce quinquennat. Élisabeth Borne et ses ministres en ont dévoilé des premiers éléments de méthode lors d’un rendez-vous avec les ONG le 23 mai.

Elles ont enfin levé une partie du voile. En déplacement au Muséum d’histoire naturelle le 23 mai, la Première ministre Élisabeth Borne et son équipe de la planification ont commencé à expliquer la manière dont la planification écologique promise par le président sera mise en œuvre. Car Emmanuel Macron l’avait juré à Marseille dans l’entre-deux-tours : « La politique que je mènerai dans les cinq ans à venir sera écologique ou ne sera pas. »