Pommes de terre : 500 000 t privées de débouché dans la transformation

Les interprofessions de la pomme de terre CNIPT (marché du frais) et GIPT (produits transformés) évaluent à 500 000 t les pommes de terre industrielles qui sont privées de débouché à cause du coronavirus, ont-elles indiqué le 24 mars. Le confinement et la fermeture des restaurants ainsi que la baisse du fret vers l’Asie ont « un impact négatif fort sur la transformation de pommes de terre en produits surgelés, en France et en Europe », selon un communiqué commun.