Porc : des résultats 2015 décevants atténués par les progrès techniques

Sans surprise, 2015 fut une année décevante pour les comptes des producteurs de porcs français, qui voient leurs résultats baisser par rapport à 2014, rapporte l’Ifip-institut du porc. Mais ces résultats auraient pu être bien pires sans les progrès techniques qui ont marqué cette année de crise. En 2016, la progression des prix à partir de juin a permis aux agriculteurs d’enregistrer leurs premiers bénéfices depuis septembre 2015 (1).

« Les évolutions du prix du porc et de l’aliment n’ont guère été favorables aux éleveurs », constate sans surprise l’économiste de l’Ifip-Institut du porc Boris Duflot dans une synthèse des résultats économiques 2015, parue le 5 septembre. Marqués par l’embargo russe et une faible consommation estivale dans le nord de l’Europe, les prix de l’année 2015 ont été en moyenne inférieurs de 8 % à l’année précédente, et n’auront été compensés que trop partiellement par la baisse des charges, en particulier du prix de l’aliment (-6 %) sur la même période.