Pour la Cour des comptes, pas d’assurance récolte sans plus de transparence

15.04.2013 - 20:24
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

L’État doit « obtenir de la part des assureurs une plus grande transparence sur les déterminants des tarifs fixés depuis 2005 », selon la Cour des comptes dans un référé rendu public le 11 avril. Dans ce dossier, c’est la réassurance des assureurs par l’État qui coince. La Cour des comptes constate aussi que « l’offre d’assurances privées, qui permet de responsabiliser les agriculteurs dans la gestion des risques inhérents à leur activité, reste encore à développer ». La mission Agriculture de la Commission des finances du Sénat se félicite des observations faites par la Cour des comptes.

Mots-clés