Interview de Yves Chupeau, directeur de recherche à l'Inra

Pourquoi les OGM ne seraient pas dangereux

Pour Yves Chupeau, président du centre de recherche de Versailles-Grignon et directeur de recherches de l'unité de biologie cellulaire, les biotechnologies en général et le transfert de gènes en particulier, n'ont pas de raison de faire peur car il s'agit de processus mis en œuvre sur une très grande échelle au cours de l'évolution des formes de vie terrestres. Ce sont d'ailleurs les mêmes processus de recombinaisons qui fournissent les outils de l'amélioration des plantes depuis toujours. Au-delà du transfert de gènes, la connaissance de plus en plus précise des génomes des plantes permet d'autres applications, notamment la "sélection assistée par marqueurs" et demain la "sélection par mutation dirigée".

Par rapport à tout le débat d'opposition aux OGM, vous semblez très désabusé. Pourquoi, selon vous, les OGM ne doivent-ils pas faire peur ?