Production porcine

Prix du porc : pas d'embellie attendue avant l'été 2016

L'Ifip-Institut du porc prévoit que le prix du porc reste « relativement déprimé » durant toute l'année 2015 et n'attend pas d'embellie avant l'été 2016. Les éléments de marché ne laissent pas présager de sortie de crise rapide pour les éleveurs, dont la situation s'aggrave dangereusement depuis octobre. Entre octobre 2014 et février 2015, les pertes nettes pour les producteurs de porcs ont été de 19 centimes par kilo de carcasse.

« Nous allons rester en Europe sur un prix du porc relativement déprimé durant toute l'année 2015. Nous n'attendons pas d'embellie avant l'été 2016 », a annoncé Michel Rieu, responsable du pôle économie de l'Ifip-Institut du porc, lors d'une conférence de presse, le 11 mars. L'Ifip souhaitait apporter sa « contribution au débat sur l'avenir de la production porcine française », dans un contexte de crise depuis octobre, a expliqué son président Jacques Lemaître. Les économistes dressent un tableau plutôt morose pour les producteurs, sans perspective de sortie de crise.