Haute-Normandie

Quand la région développe la bio pour l’eau et les cantines

Comment installer aujourd’hui des producteurs en agriculture biologique ? La région Haute Normandie avec la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab), l’Agence de l’eau Seine Normandie et des acteurs locaux, a étudié le moyen d’y parvenir avant de passer à l’action. Objectif : protéger les captages d’eau et fournir les cantines. Elle a fait part de son expérience lors d’un colloque le 13 janvier à Rouen.
Développer l’agriculture biologique, quand on se trouve sur des zones de captage d’eau, n’est plus une alternative mais une obligation comme l’a estimé Rémy Filali, directeur territorial à l’Agence de l’eau Seine Normandie. La directive cadre européenne sur l’eau, la loi Grenelle, les dispositions de l’Agenda 2000 imposent des actions concrètes.
« Nous sommes passés d’une logique de moyen à une logique de résultat », poursuit Remy Filali.
L’Agence de l’eau est particulièrement tenue à obtenir des résultats.