Sucre

Retrait relatif sur un marché qui reste ferme

Malgré une détente observée cette semaine, le marché mondial du sucre n’en demeure pas moins ferme. Les cours sont encore élevés et ont même atteint des niveaux observés à la mi avril. Pour autant, le recul des places financières a touché le marché du sucre dont les cours ont reculé.
Il demeure cependant un fond d’éléments haussiers, avec une demande d’origine asiatique et orientale qui permet un fort soutien du marché avec les fêtes du Ramadan qui approchent et qui nécessiteront de fort besoins d’importation.