Roundup : une condamnation de Monsanto confirmée en appel en Californie

Une cour d’appel de Californie a confirmé le 14 mai la condamnation de Monsanto dans le procès intenté par un retraité malade d’un cancer qu’il attribuait à l’utilisation du désherbant Roundup. La cour d’appel de San Francisco a refusé de revenir sur le cas d’Edwin Hardeman, comme le demandait Bayer, et a confirmé la condamnation du groupe à payer 25 millions de dollars de dommages et intérêts au retraité. M. Hardeman, qui avait été diagnostiqué d’un lymphome non-hodgkinien en 2015, attribue sa maladie à l’utilisation régulière du désherbant au glyphosate.