Semences oléagineuses : des surfaces réduites d’un quart en 2020

Après des surfaces records l’an dernier, le programme de multiplication de semences oléagineuses s’achemine vers des emblavements réduits d’un quart en 2020, plombés par la météo et des difficultés à l’export, a-t-on appris le 9 mars auprès de l’Anamso (producteurs).

Quelque « 31 000 hectares sont prévus cette année en production de semences oléagineuses, contre 41 070 hectares en 2019 », indique le président Laurent Bourdil, dont l’assemblée générale s’est tenue le 11 mars à Labourgade (Tarn-et-Garonne). Le colza (près de 18 000 hectares l’an dernier) subit une baisse de 43 %, affecté par des conditions trop sèches lors des semis d’automne. Le tournesol (plus de 19 000 hectares en 2019), encore à semer, est annoncé avec des surfaces en multiplication réduites d’« environ 15 % » sur 2020.