Betterave à sucre

Stéphane Le Foll soutiendra le maintien de l’OCM sucre jusqu’en 2020

L’assemblée générale de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB), le 11 décembre à Paris, a été l’occasion pour les représentants de la filière de faire part de leurs inquiétudes vis-à-vis de la réglementation européenne. En tête des préoccupations, l’arrêt programmé, en 2015 par la Commission européenne, de l’organisation commune de marché (OCM) pour le sucre, et la réduction du mandat européen d’incorporation de biocarburant à 5%. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a assuré aux betteraviers qu’il soutiendrait le maintien du régime sucre, avec ses quotas jusqu’en 2020.
S’insurgeant contre la proposition d’amendement de la Commission européenne visant à plafonner à 5% l’incorporation de biocarburants dans l’essence, « pour d’obscures raisons de changement indirect d’affectation des sols », Eric Lainé, président de la CGB, a déclaré : « Serions-nous assez naïfs pour croire qu’il suffit que l’Union européenne montre l’exemple pour que l’ensemble du monde la suive ? ».