Indicateurs

Sucre : la baisse du réal brésilien plombe le sucre

Les cotations du sucre blanc sur Londres et brut sur New-York poursuivent leur recul, passant sous la barre psychologique des 16 cts/livre pour le second. Le principal facteur baissier a été le recul de la monnaie brésilienne, qui a engendré des mouvements de ventes massifs des producteurs brésiliens sur le marché mondial. Depuis, la monnaie s'est reprise, mais le surplus d'offre continue de peser. En Europe, les prix du sucre de quota suivent la même tendance, atteignant 532 €/t pour le mois d'août, selon le dernier rapport de FranceAgriMer datant du 30 octobre.

Mots-clés