UICN et ONG en ordre de marche contre les pesticides

En clôture du congrès mondial de la biodiversité à Marseille, l’UICN a publié un manifeste invitant à « réduire les polluants agricoles », avec en ligne de mire pesticides et engrais. Un espoir appuyé au niveau français quelques jours plus tôt par l’association Pollinis, qui menace de lancer une procédure contre l’État français sur les processus d’homologation.

Dans le manifeste publié le 10 septembre en clôture du congrès de Marseille, les membres de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) invitent à « supprimer progressivement » les polluants issus de l’agriculture et de l’industrie au nom de la protection de la biodiversité. Les signataires défendent également la diversité des sols et l’agroécologie, espérant « réduire la déforestation, promouvoir une production alimentaire durable, et analyser et éliminer les impacts environnementaux négatifs du commerce international ».