Un second G20 agricole

24.01.2020 - 08:00
-
Mathieu Robert
-

La dérive climatique est là qui s’aggrave de mois en mois. Et, avec elle, augmente le risque de voir ressurgir des émeutes de la faim comme en 2007-2008, nous rappelle le cabinet McKinsey. Selon ses calculs, le risque de voir une chute de la récolte mondiale de grains baisser de 15 % sur un an va presque doubler d’ici 2030, passant de 10 à 18 %. Pour les agriculteurs français, cela signifie une augmentation de la volatilité des prix et des rendements. Ce qui leur coûtera de l’argent : en stockage, en trésorerie, en assurances privées, en diversification…