Une inconnue sur les conséquences économiques du virus de Schmallenberg

Alors que la filière semble être portée par une conjoncture de prix favorables, une inconnue reste sur les conséquences économiques de l’émergence du virus de Schmallenberg. Pour les professionnels, il est difficile de se prononcer car les situations divergent selon les exploitations. Mi-mars, le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire avait affirmé que «  la situation n’aurait pas d’impact sur le paiement des aides animales (prime à la brebis) de l’année 2012 ».