Varenne de l’eau : les chambres d’agriculture en première ligne

En ouvrant le 28 mai le Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique, le gouvernement a mis les chambres d’agriculture en première ligne. Elles ont un rôle bien défini dans l’une des trois thématiques visant à « renforcer la résilience de l’agriculture dans une approche globale ». Ce chantier doit aboutir à des stratégies d’adaptation avec l’appui scientifique de la cellule Recherche Innovation Transfert, qui associe l’APCA (chambres d’agriculture), l’Inrae et l’Acta (instituts techniques).

Mots-clés