Vers des semences économes en intrants

Pour réduire les utilisations de produits phytos, tous les postes doivent être examinés, y compris les semences. Un groupe de travail spécifique s’est monté à ce propos sur le thème de l’agriculture durable. « Nous regardons comment mettre en place une VATE (valeur agronomique, technologique et environnementale) qui permettrait de noter une semence économe en intrants », a signalé Emmanuelle Soubeyran, de la DGAL, le 11 mars.