Viticulture : un premier volet d’aides française de 160 M€

15.05.2020 - 08:00
-
MN, avec AFP
-
Suivant et déclinant pour partie le plan d’urgence européen, le gouvernement français a présenté le 11 mai un plan d’aides de 160 millions d’euros à destination de la filière viticole, particulièrement touchée par la chute de la consommation hors domicile. Le plan est composé de deux volets, exonération de cotisations et distillation de crise. De son côté, la filière champagne a pris une première mesure de régulation, en suspendant le marché des bouteilles sur lattes.

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume et son collègue à l’Économie Bruno Le Maire ont annoncé le 11 mai aux professionnels de la filière viticole un premier volet d’aides de 160 millions d’euros, a-t-on appris de sources professionnelles. Sur ce montant, 100 millions concernent des exonérations de charges patronales pour les entreprises vitivinicoles. Ces exonérations pourront aller jusqu’à 100 % pour les entreprises dont le chiffre d’affaires a le plus chuté. Les 60 millions restants sont prévus pour la distillation de crise.