Sabarot poursuit ses investissements sur son site de Haute-Loire

Malgré de très mauvaises récoltes de lentilles imposant le recours à l’importation, le spécialiste des légumes secs investit 9 millions d’euros sur son site de Chaspuzac (Haute-Loire) pour automatiser ses dépôts et créer une deuxième ligne de cuisson et de surgélation.

L’été très pluvieux, un peu partout en France, a ruiné les récoltes de lentilles vertes dans tous les bassins de production de cette légumineuse de plus en plus consommée.