Anses

18 juin, 2021
La première étape du processus d’évaluation du glyphosate en vue de sa réautorisation ne remet pas en cause la sûreté de l’herbicide. La France, la Hongrie, les Pays-Bas et la Suède, les quatre États membres chargés de ce travail, concluent qu’aucune classification supplémentaire pour le caractère…