Climat : des objectifs ambitieux pour l’agriculture en attendant les outils pour y parvenir

16.07.2021 - 09:48
-
(AG)
-
Le secteur des transports est la principale cible des mesures présentées le 14 juillet par la Commission européenne pour encore réduire ses émissions de gaz à effet de serre, mais l’agriculture est également visée par ce vaste paquet de réformes. Les objectifs de réduction qui lui sont imposés vont être renforcés d’ici 2030 puis le secteur fusionnera avec celui des sols et de la forêt, lesquels devront compenser les émissions agricoles pour atteindre la neutralité climatique en 2035. Mais les mesures concrètes qui permettront d’évaluer la réelle portée des dispositifs proposés doivent encore être précisées. En fin d’année, la Commission européenne doit présenter ses propositions sur l’agriculture décarbonée pour inciter les producteurs à réduire leurs émissions. Et un mécanisme de certification des produits importés dans l’UE (soja, palme, bœuf…) susceptibles d’être à l’origine de déforestation est également attendu cet automne.

La Commission européenne a présenté le 14 juillet son paquet législatif d’ajustement au nouvel objectif climatique de l’UE (-55 % d’émission en 2030) constitué de plus d’une dizaine de textes qui prévoient entre autres de nouvelles exigences pour l’agriculture et les transports ainsi qu’une taxe carbone aux frontières de l’UE.