Conseil agricole : le contrôle de la performance de la future Pac, le commerce international et le climat au menu

Les ministres de l’agriculture de l’UE vont poursuivre, le 14 mai à Bruxelles, leurs discussions techniques sur la future Pac sans réellement avancer vers un compromis global sur les propositions de la Commission européenne en la matière. Ils débattront cette fois du contrôle de la performance des plans stratégiques. Dossier sur lequel, comme sur beaucoup d’autres, les Vingt-huit demandent toujours plus de flexibilités. Les ministres aborderont également les questions de commerce international, le rôle de l’agriculture dans la stratégie climatique de l’UE, les conséquences du jugement de la Cour de justice de l’UE sur la mutagénèse, la numérisation de l’agriculture et la situation difficile des producteurs de certains fruits.

La perspective d’un accord, même partiel, sur la future Pac avant l’été s’éloigne toujours un peu plus, mais les États membres poursuivent néanmoins leurs discussions sur les propositions de la Commission européenne en la matière. Lors de leur réunion prévue le 14 mai à Bruxelles, les ministres de l’agriculture de l’UE échangeront une nouvelle fois sur l’un des points centraux du nouveau modèle de mise en œuvre proposé par la Commission européenne : le suivi de la performance des plans stratégiques appliqués au niveau national.