NBT : les États-Unis assouplissent encore leurs règles

Le département américain à l’Agriculture (USDA) a ouvert le 19 juillet une consultation publique sur une proposition visant à ajouter trois nouvelles modifications de génome (mutations de perte de fonction, délétion d’une partie de chromosome…) issues de nouvelles biotechnologies de sélection végétale (NBT) qui pourraient être exemptées de la réglementation américaine en matière de biotechnologies. « Ces modifications sont similaires et fonctionnellement équivalentes aux modifications qui pourraient être obtenues par la sélection conventionnelle », justifie l’USDA.