Arbiom va construire sa première usine pour produire une protéine à haute qualité nutritionnelle

La start-up Arbiom vient d’obtenir un financement de 12 millions d’euros dans le cadre du programme d’investissements d’avenir France Relance pour la construction de sa première usine pour la production de levure protéique issue de déchets agricoles et forestiers. La commercialisation de son ingrédient à destination de la piscuculture, du pet food et des porcelets est prévue pour 2024.

Arbiom, start-up franco-américaine, spécialiste de la production de protéines de haute qualité nutritionnelle, vient de recevoir une subvention de 12 millions d’euros dans le cadre du programme d’investissements d’avenir France Relance. Grâce à cet apport de fonds, la société va pouvoir lancer la construction de sa première usine « d’ici la fin de l’année, précise Marc Chevrel, le président, pour une première commercialisation en 2024.