Lourdes conséquences à venir sur les prix des produits alimentaires

La hausse des cours des matières premières agricoles et de l’énergie risque de déboucher sur une inflation élevée et un risque de stagflation en Europe, tandis que l’économie russe est exposée à un risque de récession en 2022.

La forte hausse des cours des matières premières agricoles déjà constatée depuis plusieurs mois, conséquence de la crise sanitaire du Covid, est aujourd’hui accentuée par la guerre en Ukraine. « En 2019, la Russie et l’Ukraine représentaient respectivement 25 %, 21 % et 17 % des exportations mondiales de blé, d’orge et de maïs », rappelle la Coface dans son étude titrée Les conséquences économiques du conflit russo-ukrainien : stagflation à venir, publiée le 9 mars.