Présidentielle : les filières animales veulent freiner les importations

09.03.2022 - 17:32
-
IL, YG (Agra Presse)
-
Les interprofessions bovine, porcine et des volailles de chair ont présenté leurs propositions pour les candidats à la présidentielle. Leur point commun ? Une volonté de mieux se protéger contre les importations au nom de la « souveraineté alimentaire ».

À la veille du Salon de l’agriculture, plusieurs filières animales ont soumis, par le biais de leurs interprofessions respectives, leurs propositions aux candidats à l’élection présidentielle. Leur dénominateur commun ? Une volonté de mieux se protéger contre les importations au nom de la « souveraineté alimentaire ». Avec ses dix propositions dévoilées le 17 février, l’interprofession bétail et viandes Interbev espère ainsi s’assurer d’« un soutien politique cohérent quelle que soit l’issue de la présidentielle », explique son nouveau président Jean-François Guihard.

Mots-clés