Serge Atia, fondateur et CEO de Proxidélice : « Aujourd’hui, il est clair qu’Egalim fait du bien à l’entreprise »

23.02.2022 - 16:17
-
Propos recueillis par Perrine Delfortrie
-
Serge Atia, Fondateur et CEO de Proxidélice
Serge Atia, Fondateur et CEO de Proxidélice
Proxidelice
Le distributeur alimentaire pour la RHF Proxidélice est en avance sur l’histoire. En effet, avant même la loi Egalim instaurant 50 % de produits sous signes de qualité et d’origine (dont 20 % bio au minimum) dans la restauration collective publique en 2022, la société ne propose depuis sa création que des produits locaux, des produits bio et/ou des produits sous signe officiel de qualité. De même, Proxidélice a toujours exclusivement travaillé avec des viandes d’origine française. Elle dispose donc de tous les circuits d’approvisionnement pour répondre à la directive sur l’étiquetage des viandes en restauration commerciale et collective, obligatoire en mars 2022. L'entreprise fournit plus de 1 175 sites de restauration collective en Ile-de-France et dans le sud de la France.

Proxidélice se présente comme le seul opérateur en France ne proposant que des produits locaux, des produits bio et/ou des produits sous signe officiel de qualité à destination du marché de la restauration collective. Expliquez-nous ce qui a motivé ces choix ?

Sur le marché de la restauration collective aujourd’hui, mes concurrents proposent soit des produits bio, soit des produits locaux, mais pas les deux, Proxidélice est le seul à être présent sur le bio et le local.