Abattoirs : la vidéosurveillance plébiscitée par ceux qui l’ont expérimentée

Les cinq abattoirs ayant expérimenté la vidéosurveillance sont « unanimement satisfaits du dispositif qu’ils trouvent utile et pratique », relève un rapport du CGAAER (ministère de l’Agriculture) publié le 17 mai. Le contrôle vidéo, dont l’expérimentation a été initiée par la loi Egalim 1 du 30 octobre 2018, est « un excellent outil de contrôle interne », d’après un rapport d’enquête annexé au document.