Abricot : une campagne 2015 mitigée

Les conditions climatiques « capricieuses » de 2015 ont porté préjudice au rendement et à la qualité des abricots les plus précoces, épargnant davantage les variétés plus tardives, a indiqué la SIPMM Abricot (Section interprofessionnelle de première mise en marché) par communiqué de presse le 10 novembre. À 163 000 tonnes, « la production française accuse cette année une baisse de 6 % par rapport à la production 2014 ». La SIPMM se félicite cependant des bons volumes de consommation, avec des achats en hausse de 6 % par rapport à l’année dernière.