Affichage environnemental : la Note globale prépare « l’étape d’après »

« Par la loi Climat et la loi Agec, l’État s’est emparé du projet de notation environnementale que nous portions avec la Note globale. Nous travaillons maintenant sur l’étape d’après, en construisant les infrastructures qui permettront de remonter des données fiables et spécifiques », a indiqué Maximilien Rouer, co-fondateur de la Note globale lors d’un colloque organisé par l’association Bon pour le climat le 4 octobre.