Biocontrôle : l’IBMA déçue du volet innovation de la stratégie nationale

L’IBMA (entreprises du biocontrôle) s’est montrée déçue, le 19 décembre, du volet innovation de la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle, qui serait dévoilée « probablement en janvier » et dans laquelle ne figure pas de crédit d’impôt recherche. Le levier de l’innovation n’y figure « pas complètement », a déploré en conférence de presse le président Antoine Meyer, en attente d’un « mécanisme d’incitation ». Depuis des mois, le syndicat réclame pour le biocontrôle un crédit d’impôt recherche majoré à 60 % pendant dix ans.