Biosourcé : le français Afyren lève 20 millions d’euros à Bruxelles

Après avoir investi 50 millions d’euros il y a un an avec BPI France, la start-up française Afyren vient de lever 20 millions d’euros auprès de la Commission européenne pour construire sa bioraffinerie, annonce-t-elle mi-juin. À l’inverse de nombreuses sociétés qui produisent actuellement des molécules biosourcées d’intérêt grâce à des levures OGM, Afyren a développé un concept de bioraffinerie fonctionnant grâce à des mélanges de micro-organismes non modifiés, et valorisant des co-produits agricoles d’origines diverses.