tendances

Blé tendre : la hausse de l'euro tire le blé vers le bas

Les cotations du blé baissent sur la semaine. Cette dépréciation s'explique principalement par un regain de l'euro face au dollar ces derniers jours. La devise semble être l'élément prépondérant sur le comportement des cours des céréales dans leur ensemble. En Ukraine, les décisions de limiter les exports à 1,2 Mt pour le reste de la campagne n'ont pour l'instant pas permis d'infléchir cette baisse des prix. En Argentine, selon le ministère de l'agriculture du pays, la récolte 2014/2015 est estimée à 13,9 Mt, augmentant ainsi de 51% par rapport à l'année précédente.