Brésil : « une condamnation ferme et claire »

«Très satisfait », le Brésil a appelé le 15 octobre l’UE à « respecter les conclusions du panel de l’OMC dans le plus bref délai possible ». Selon lui, cette décision « constitue un pas important vers la fin des distorsions du commerce agricole mondial ».

« Le panel a condamné de façon claire et ferme les deux éléments du régime sucrier européen que le Brésil avait contestés », a ajouté Brasilia.

Mots-clés