Comment le sucrier Tereos mène sa décarbonation

Engagé dans la décarbonation, Tereos prévoit notamment 100 % de chaudière au gaz l’an prochain dans ses sucreries distilleries en France. Le site d’Origny vise plus loin avec des combustibles solides de récupération.

« On sera dans les premiers à installer une telle chaudière », souligne Philippe Guenal, directeur de la sucrerie distillerie Tereos d’Origny-Saint-Benoîte. L’usine près de Saint-Quentin (Aisne) prévoit de mettre en service dès 2024 cette installation alimentée aux combustibles solides de récupération (CSR), produits à partir des flux « secs » comme les refus de tri, les déchets d’activités économiques (DAE), les meubles ou les encombrants.

Mots-clés