Réforme de l’OCM vin

Compromis sur le programme d’arrachage du vignoble

Les discussions sur la réforme de l’organisation commune de marche du vin se poursuivent activement au niveau des experts pour tenter de préparer au mieux le prochain Conseil agricole des 17 et 18 décembre au cours duquel les Vingt-sept tenteront de parvenir à un accord. Si un compromis a pu être trouvé sur le programme d’arrachage du vignoble, les propositions de la Commission européenne sont encore vivement contestées sur des points majeurs. De leur côté, la présidence portugaise de l’UE et la Commission ont l’intention de rencontrer individuellement les pays producteurs d’ici le 17 décembre. Une première série de réunions trilatérales avait eu lieu lors du Conseil agricole de novembre . Pour sa part, le Parlement européen devait rendre son avis sur la réforme de l’OCM le 12 décembre.

Les membres du Comité spécial agricole (les experts agricoles des Vingt-sept à Bruxelles) et la Commission se sont entendus pour réviser à la baisse le programme d’arrachage du vignoble. 175 000 hectares au maximum pourront être arrachés, soit 25 000 ha de moins que prévu. D’une durée de trois ans, ce programme sera intégralement pris en charge par l’UE, à concurrence de 460 millions d’euros en 2009, 334 millions en 2010 et 276 millions en 2011. Les Etats membres devraient avoir la possibilité d’accroître le niveau de la prime communautaire.