Covid-19 : Val’hor exhorte le gouvernement à classer le végétal « produit essentiel »

L’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage (Val’hor) appelle le gouvernement à considérer les productions d’arbres, fleurs et plantes comme « produits essentiels » pour « sanctuariser » leur accès aux consommateurs dans « tous les circuits de distribution », selon un communiqué le 4 mars. Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de sévir, Val’hor s’inquiète des conséquences d’éventuel(s) reconfinement(s) à l’approche du printemps – et donc de la période de plantation.

Mots-clés