Covid : la filière pomme de terre se prépare à d’autres opérations de retrait

Frappée par la crise Covid-19, la filière pomme de terre se prépare à retirer des volumes du marché comme lors du premier confinement. Son attente grandit concernant les aides annoncées en juin.

La filière réclame à la Commission européenne de réactiver l’article 222 de l’OCM unique, car la période de six mois pour de telles opérations est écoulée. Elle anticipe « des difficultés à venir » et préfère avoir « un cadre sécurisé » pour le retrait de pomme de terre, a expliqué le 5 novembre Bertrand Ouillon, délégué de l’interprofession GIPT (produits transformés). C’est l’UNPT qui porte la demande à Bruxelles, avec le soutien du Copa (organisations agricoles de l’UE), a-t-il précisé.