Craig Sams : « II faudra être riche pour ne pas manger bio ! »

08.03.2010 - 14:52
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

A Copenhague, des progrès ont été faits pour l’inclusion de l’agriculture dans les prochaines négociations sur le climat, a expliqué Craig Sams, ancien président de la Soil Association, lors du séminaire de l’Agence bio sur le Salon de l’agriculture le 4 mars. Le carbone du sol pourrait être pris en compte à l’avenir. Les terres conduites en agriculture biologique renferment jusqu’à 50 t/ha de carbone, contre 5 t/ha en cultures industrielles.