Crise du sucre : les betteraviers attendent toujours leur délégué interministérielCrise du sucre : les betteraviers attendent toujours leur délégué interministériel

Les betteraviers attendent toujours le délégué interministériel qui doit les aider à relancer la filière. « Le président de la République s’était engagé auprès de nous à nommer un délégué interministériel, pour voir comment la filière pourrait sortir de la crise le plus facilement possible », a déclaré le 10 juin le président de la CGB Franck Sander, en marge du conseil spécialisé grandes cultures de FranceAgriMer.