Interview

Crise en Ukraine : « aucune raison de s'inquiéter » pour le grain mer Noire

Jean-Jacques Hervé, conseiller du président d'Index Bank (filiale du Crédit Agricole en Ukraine), se montre rassurant sur les conséquences de la crise ukrainienne. Les exportations de grain ne sont pas affectées. Mais les agriculteurs subissent la dévaluation de la monnaie nationale, qui renchérit les intrants. Cela risque d'entraîner un glissement vers des systèmes de production plus extensifs.
Y a-t-il un impact de la crise ukrainienne sur les expéditions de grain ?

Les affaires marchent très bien, avec des livraisons de grain assez fluides. Trois raisons à cela. Il s'agit d'export, à des prix Fob correspondant au marché mondial. La demande est forte. Enfin, l'Ukraine détient une grosse récolte, à écouler le plus vite possible. Le rythme des chargements est à peu près constant depuis octobre, entre 3 et 4 Mt de grain par mois.

Mots-clés