Dans les élevages, « il ne faut absolument pas décapitaliser », plaide le Snia (aliments)

Dans un entretien à Agra Presse le 29 mai, François Cholat, le président du Snia (fabricants d’alimentation animale), insiste sur la « nécessité de maintenir le capital productif » de l’élevage. La réouverture des restaurants au 2 juin créera « potentiellement un appel d’air important », estime-t-il. « Si nous ne sommes pas là pour la reprise de la consommation et le déstockage à venir, c’est l’importation qui va en profiter », prévient M. Cholat, notant par exemple d’importants stocks de volailles en Pologne.