Crise

Des mesures exceptionnelles pour la filière oléicole

Les résultats « catastrophiques » des producteurs d'huile d'olive ont fait réagir le ministère de l'Agriculture qui a promis, le 25 février, des mesures d'accompagnement.

La production d'huile d'olive a chuté de plus de 60 %, notamment à cause d'attaques de la « mouche de l'olive » : producteurs et moulins transformateurs sont touchés. Ainsi, le ministère de l'Agriculture a annoncé, le 25 février par le biais d'un communiqué, des exonérations de cotisations sociales pour les oléiculteurs (via la MSA) et des prises en charge d'intérêts bancaires et des prêts de trésorerie, dans le cadre du plan d'action en faveur des fruits et légumes.