Des oiseaux spécialistes des milieux agricoles toujours plus rares

Réussir

Se questionnant sur l’effet de la dernière programmation des aides du second pilier de la Pac, les services du CEP (ministère de l’Agriculture) rappellent, dans une note parue le 30 mars, que l’indicateur d’abondance des populations d’oiseaux communs spécialistes est « fréquemment utilisé pour suivre l’évolution de la biodiversité en milieu agricole ». Or, notent-ils, cet indicateur se dégrade depuis 2014. Des mesures comme les MAEC ne semblent donc pas avoir eu d’effet positif sur la biodiversité.