Des prix décevants pour la récolte 2009

La conjoncture viticole est sans grand changement par rapport au dernier point de FranceAgriMer, selon l’expertise de Philippe Janvier. Pour les vins sans indication géographique, le cumul des ventes en vrac est supérieur en volume à la dernière campagne grâce à une progression des vins rosés et des blancs, avec des prix en baisse pour ces derniers. Pour les vins à indication géographique, le rythme des transactions en vrac se réduit après une phase de fin de campagne marquée. Les prix sont comparables à la dernière campagne malgré la qualité de la récolte 2009 et des stocks normaux.